Bienvenue à Rocketville

Standard

Zone d’inconfort d’Audrée Beaumont 

Photo prise par Audrée Beaumont

L’auteure de « Bienvenue à Rocketville », Danielle Boulianne, nous présente une histoire touchante mettant en vedette Zack, un petit garçon de 9 ans, qui est passionné de hockey. Il y a un nouvel ami qui fait son entrée au village : Nathan. Cet élève adopte des comportements agressifs et antisociaux, mais Zack essaie continuellement de l’inclure dans son équipe de hockey, en vain. Un matin, ce dernier ne va pas à l’école étant donné qu’il semble faire de la fièvre. Son père décide de rester à la maison afin de profiter d’une journée père-fils, permettant donc de lui faire découvrir un trésor générationnel, caché au grenier : des patins ainsi qu’un bâton de hockey bien spéciaux, que Zack est maintenant à l’âge d’utiliser à son tour. Effectivement, cet équipement semble magique, puisque le jeune homme n’a jamais aussi bien patiné. Le problème est que Nathan découvre le nouveau secret de Zack, et ne se gênera pas pour tout gâcher… Bref, les deux garçons vivront une situation complètement inattendue et inoubliable.

 Pour en avoir fait la lecture, je confirme que ce roman facile à lire. Les 19 chapitres sont très courts, il y a continuellement de l’action qui motive le lecteur à continuer sa lecture et les intrigues sont nombreuses. Ce premier roman est parfait pour un élève qui n’aime pas la lecture, mais qui apprécie les sports d’hiver, tels que le hockey. De plus, il y a plusieurs autres romans qui suivent après celui-ci, et ils deviennent de plus en plus épais et adapté à l’enfant qui grandit d’année en année. De plus, on se demande constamment ce qui va arriver au personnage principal, et ce que Nathan va oser faire pour perturber le déroulement de l’histoire, faisant en sorte qu’on a de la difficulté à lever les yeux du bouquin. Un autre élément favorable à sa lecture est que la maison des éditions du Phoenix propose un guide pédagogique complet afin d’exploiter plusieurs compétences au 2e cycle. Une véritable mine d’or! Il plaira autant aux garçons qu’aux filles, dès 8 ans, étant donné le peu d’images présentes.

(lien : http://www.editionsduphoenix.com/menu/publication/GUIDES/978-2-923425-37-5.pdf )

Il est important d’admettre qu’il y a certains genres littéraires qui peuvent moins nous attirer lorsqu’il est question de littérature jeunesse.

En allant visiter le Salon du livre de l’Estrie le 17 octobre dernier, j’ai eu la chance de rencontrer l’auteure d’une série de romans inspirés par l’amour du hockey et l’amitié. Au départ, j’étais à la recherche d’un petit roman répondant aux intérêts communs des jeunes garçons de 3e année du primaire dans ma classe de stage. En discutant avec eux, j’ai compris que le hockey serait un sujet gagnant, malgré que je n’y connaisse personnellement rien (c’est une zone d’inconfort pour moi). J’ai tendance à me procurer des œuvres jeunesse qui m’attirent, mais il ne faut pas oublier de penser à tous les autres genres qui peuvent interpeller les goûts des enfants. Mme Boulianne m’a expliqué avoir écrit ces romans pour son propre fils, Zack, afin de l’intéresser à la lecture. Ce fût, parait-il, un véritable succès. Pour ma part, en apprenant le mystère à la fin du livre, j’ai versé quelques larmes, tellement c’était touchant! Pas de doute, « Bienvenue à Rocketville » nous fait vivre une montagne d’émotions!

Nombre d’étoiles: ★★★★

Groupe d’élèves cible: 8 à 12 ans

Source: Boulianne, D. (2013) Bienvenue à Rocketville. Gatineau : Éditions du Phoenix. 134 p.

Par Audrée Beaumont

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s